Quels sont les orages violents?

Aller en bas

Quels sont les orages violents? Empty Quels sont les orages violents?

Message par Beno33 le Mar 29 Avr - 8:53

Les orages présentant le plus de risque sont de loin les Supercellulaires.

Mais il est possible que des orages multicellulaires soient eux-aussi à l'origine de phénomènes violents.

En fait, il existe un continuum entre les orages multicellulaires violents et les orages supercellulaires proprement dits.

Dans un orage supercellulaire, les petits cumulonimbus associés à la ligne de flanc ne se développent pas pleinement tandis que pour un orage multicellulaire, ces cumulonimbus secondaires vont remplacer les cellules principales de l'orage. Ainsi, un orage multicellulaire pourra engendrer des cumulonimbus provoquant des tornades le long d'une ligne de flanc distante jusqu'à 35 km du noyau principal.

Réciproquement, un orage supercellulaire peut se transformer en derecho ou se situer à l'avant de celui-ci.

C'est ainsi, que la supercellule prend la forme d'un grain en arc. Ce grain en arc se transforme en derecho pouvant produire des vents linéaires de 160 km/h et plus.

Nous les retrouvons n'importe où dans le monde lorsque les conditions météorologiques sont adéquates.

Les orages supercellulaires sont les plus fréquents dans la zone des Grandes Plaines des États-Unis et du sud du Canada. Cette zone s'étend jusqu'au nord du Mexique et au sud-est des États-Unis. On retrouve aussi de nombreux orages supercellulaires dans le centre-est de l'Argentine, en Uruguay, au Bengladesh, dans certaines parties de l'Inde orientale, en Afrique du Sud , et en Australie.

Ils peuvent aussi parfois survenir dans nombreuses régions aux latitudes moyennes, en particulier dans l'est de la Chine et dans toute l'Europe. Les régions où les occurrences d'orages supercellulaires sont les plus élevées sont les mêmes régions où les occurrences de tornades sont les plus élevées.



Témoignages:

En Inde:

Certains rapports suggèrent que le déluge de Maharashtra le 26 juillet 2005 à Bombay en Inde a été causé par un cumulonimbus supercellulaire de 15 km d'épaisseur.
Ce jour-là 944 mm de pluie se sont abattus sur la ville, dont 700 mm sont tombés en seulement quatre heures. Les précipitations ont coïncidé avec une marée haute, ce qui a exacerbé l'ampleur des inondations.


En Australie:

Le 27 février 2007, un orage supercellulaire frappa Canberra où la couche de grêle atteignit 1 mètre. La couche fut si épaisse que le toit d'un centre commercial nouvellement construit s'est effondré, les oiseaux ont été tués par la grêle produite par le cumulonimbus supercellulaire et les gens furent bloqués. Le jour suivant, de nombreux foyers à Canberra furent inondés soit à cause de l'impossibilité d'évacuer rapidement les eaux pluviales ou à cause des coulées de boue.

Le 6 mars 2010, des orages supercellulaires ont frappé Melbourne. Les orages ont causé des inondations soudaines dans le centre de la ville et des grêlons de la taille d'une balle de tennis (de l'ordre de 10 cm) ont frappé voitures et bâtiments, causant plus de 220 millions de dollars de dégâts. 40 000 sinistres furent déclarés aux compagnies d'assurances. En seulement 18 minutes, 19 mm de pluie se sont abattus provoquant la pagaille dans les rues. Les trains, les avions et les voitures furent bloqués.

En Europe:

En 2009, dans la nuit du lundi 25 mai, un orage supercellulaire se forma au-dessus de la Belgique. Il a été décrit par le météorologue belge Frank Deboosere comme «l'un des pires orages de ces dernières années» et a causé beaucoup de dégâts en Belgique – principalement dans les provinces de Flandre orientale (autour de Gand), dans le Brabant flamand (autour de Bruxelles) et à Anvers.
L'orage se produisit entre 1 heure et 4 heures du matin. Un nombre incroyable de 30 000 éclairs ont été enregistrés en 2 heures dont 10 000 coups de foudre au sol. Des grêlons jusqu'à 6 cm de diamètre ont été observés dans certains endroits et des rafales de vent de plus de 90 km/h ont été enregistrées. À Melle près de Gand, une rafale de 101 km/h fut enregistrée. Des arbres ont été déracinés et soufflés sur plusieurs autoroutes. À Lillo (à l'est d'Anvers) un train de marchandises a été projeté hors de la voie ferrée.

Amérique du Nord:

La tornade d'Elie au Manitoba le 22 juin 2007 est la première tornade de force F5, maximum de l’échelle de Fujita, jamais rapportée au Canada. Cette tornade est aussi l'une des plus puissantes concernant l'Amérique du Nord entre 1999 et 2007, seulement un autre F5 ayant été rapportée durant cette période.
Elle toucha le sol pendant environ 35 minutes et parcouru une distance d'environ 5,5 kilomètres le long d’un corridor de 300 mètres de large. Plusieurs maisons furent rasées mais personne n'a été blessé ou tué par la tornade.

En mai 2013, une série de tornades provoqua des dégâts importants dans la région d'Oklahoma City. La première vague de tornades se produisit du 18 au 21 mai. Une des tornades de force F5 appelée "tornade de Moore" fut initialement repérée à Newcastle, traversa Oklahoma City et toucha le sol pendent 39 minutes. Elle frappa la région de Moore qui est densément peuplée.
Le vent atteignit la vitesse de 190 nœuds soit 340 km/h. Le bilan s'élève à 23 morts et 377 blessés. 61 tornades supplémentaires ont été officiellement recensées et leur nombre total pourrait s'élever à 95. Dans la nuit du 31 mai, 9 personnes supplémentaires ont été tuées par une nouvelle série de tornades dans la région.
Beno33
Beno33
Altocumulus
Altocumulus

Messages : 84
Date d'inscription : 26/04/2014
Age : 34
Localisation : St André de Cubzac / Libourne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ouest-orages.org/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum